La maison Winchester reste et restera l’une des plus grosses constructions de maisons énigmatiques aussi étrange que soit-il construit par Sarah Pardee, femme de William Winchester, suite à la demande de dizaines d’esprits.

Si un jour la chance vous permet de vous rendre à San José en Californie, faites un petit tour par le 525 South Winchester Boulevard. A cette adresse se situe la maison Winchester, l’un des manoirs de par ces anomalies de construction, l’un des plus étranges d’États-Unis.

Pour mieux comprendre l’histoire remontons dans les années 1800.

En 1862, William Wirt  Winchester demanda la main de la très jeune et jolie  Sarah Pardée. Il était le fils d’Olivier Fisher Winchester, célèbre inventeur du fusil à répétition “winchester 73”, qui fut aussi connu comme l’arme de la conquête de l’ouest.

En 1866 Sarah mît au monde une petite fille qui décéda quelques semaines après sa naissance suite à une maladie enfantine. C’est alors que prît d’un fort chagrin, Sarah Pardée Winchester tomba dans une profonde dépression.

En décembre 1880, William, le fils Winchester, repris la tête de l’entreprise “Winchester Repeating Arms Company” et succéda à son père. Malheureusement ce dernier décéda peu de temps après, en mars 1881, suite à une tuberculose.

Sarah remit tout juste du décès de sa fille se revue confronter à une grosse et douloureuse épreuve. Alors pensant qu’une malédiction s’était abattue sur toute sa famille, elle décida de prendre contact avec un médium de Boston.

Ce dernier lui fît la terrible révélation que toutes les âmes des personnes tuées par un fusil winchester étaient à ses côtés et qu’ils réclamaient vengeance. Les esprits ordonnèrent à Sarah de construire une demeure sous leurs ordres et expliquèrent que Sarah vivra le temps que la maison sera en construction.

C’est alors qu’en 1884 elle acheta une ferme de 8 chambres et commença des travaux d’une ampleur inimaginable.

D’après les écrits, au final la maison aurait compté pas moins de 160 pièces, 40 chambres, 467 portes, 10 000 fenêtres, 2 serres, 6 cuisines, 12 salles de bain, 150 000 panneaux en verre ainsi que des piscines, des jardins, le tout réunis sur 3 hectares.

Le chantier était en perpétuel mouvement et la construction se faisait 24h/24, 7j/7, 365 jours par an et cela dura 38 ans jusqu’à la mort de Sarah le 5 septembre 1922.

La légende raconte aussi que Sarah Winchester se retirait le soir dans une pièce privée pour entrer en contact avec les esprits afin que ces derniers délivrent les plans de construction.

Aujourd’hui la maison est devenue un vrai lieu touristique que vous pourrez visiter pour la maudite somme de 25€.

Quoi qu’il en soit, la maison Winchester demeura l’une des plus folles et grosses constructions connues de ces derniers siècles.

3 commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

L’inexplicable expérience de mort imminente de Pamela Reynolds

Pamela Reynolds est une femme qui défia les chroniques de la science…

Télépathie, sixième sens, hypnose, les super pouvoirs de notre cerveau

Et si nous possédions le don de pouvoir lire dans les pensées,…

L’Amérique hantée : Le pont Poinsett de Greenville

Depuis des siècles, l’Amérique construit des ponts historiques, et presque tous, ont une réputation d’être…

Les revenants du pénitencier d’Alcatraz

Ville emblématique de la côte ouest des Etats-Unis, San Francisco a toujours fait rêver. Chaque année des…