Accueil / Fantômes, Démons / Le père d’Amy Winehouse affirme voir le fantôme de la chanteuse
Le père d'Amy Winehouse affirme voir le fantôme de la chanteuse

Le père d’Amy Winehouse affirme voir le fantôme de la chanteuse

Le père de la regrettée chanteuse Amy Winehouse, a récemment déclaré, à un journal Anglais, être en communication avec le fantôme de sa fille…

Décédée le 23 juillet 2011 à Londres, la chanteuse Amy Winehouse laisse derrière elle un héritage musical assez impressionnant. Si son talent n’a jamais été remis en question, la jeune femme s’est cependant perdue dans les rouages du show-business, qui aura finalement eu raison d’elle. Toutefois, si depuis sa mort, nombreux ont été les témoignages de sympathie à son égard, un, ait récemment sorti du lot ; celui de son papa, Mitchell Winehouse.

En effet, depuis le décès de la chanteuse, son père affirme recevoir régulièrement la visite du fantôme d’Amy, sous la forme d’un merle. Notons qu’étrangement, ce même oiseau était tatoué sur la peau de l’interprète de “Back to black”. Interrogé par le journal Anglais The Sun, Mitchell Winehouse déclare :

« Le fantôme de ma fille vient régulièrement la nuit, s’asseoir au bout de mon lit. Elle me regarde avec son magnifique visage apaisé. Toutefois, à chaque fois que je la voie, je lui demande si tout va bien. Non pas qu’elle soit triste, juste parce que sa présence me rend nerveux. Mais c’est réconfortant d’une certaine façon, de savoir qu’elle est là près de moi ».

Amy Winehouse, l’histoire d’un fantôme et d’un merle

Mitchell Winehouse se rappelle également, qu’une semaine suivant le décès de sa fille, alors qu’il se trouvait en visite chez sa sœur, ces derniers ont entendu un bruit sourd. Après avoir recherché la source de ce vacarme, l’homme raconte être tombé nez à nez avec un merle, qui est étrangement rentré dans une fenêtre de la maison. Selon lui, l’oiseau ressemblait exactement à celui que la chanteuse s’était fait tatoué. Il ajoute :

« Alors qu’une nuit, je me trouvais chez ma sœur, nous avons attrapé un merle, et l’avons mis sur un perchoir. Mais l’oiseau a refusé d’y rester, et est venu s’installer sur mon pied. Nous l’avons à alors remis dehors, voyant qu’il n’était pas blessé, mais il est revenu tout aussi vite. Le merle est venu se poser entre ma sœur et moi, et s’est mis à chanter ».

Le père de la regrettée affirme au Sun, que depuis son décès, celui-ci voit très régulièrement des merles voler près de son domicile. L’homme se dit alors « Oh c’est seulement un oiseau, mais au fond, je n’ai aucun doute qu’il s’agit de ma fille », a-t-il conclu.

Dans la même catégorie

Maison Winchester : une photo de la maison originale publiée

Maison Winchester : une photo de la maison originale publiée

Un cliché en noir et blanc d’une vieille maison a récemment été découvert dans les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *