TEMOIGNAGE – Ancienne directrice commerciale, Nicole Canivenq raconte à l’Expérience de mort imminente qu’elle a vécue lors d’un accident de voiture en 2003…

Elle était seule sur la route. Roulait doucement. Dix ans après, Nicole Canivenqne comprend toujours pas ce qui a bien pu l’envoyer dans un arbre le 6 mai 2003. «Je rentrais d’un rendez-vous professionnel, raconte-t-elle. J’ai perdu le contrôle de la voiture. Mais je ne me souviens de rien en ce qui concerne l’accident.» En revanche, elle se rappelle très bien l’Expérience de mort imminente (EMI) de «trois, quatre minutes» qu’elle a vécue avant qu’un pompier ne vienne la sauver dans la carcasse de sa voiture.

«Je me suis rendu compte que je n’avais pas de corps»

«C’était très bizarre. Je me suis retrouvée dans un autre espace. Le ciel était en bas. L’herbe de la prairie en haut. J’ai essayé de bouger. Et c’est là que je me suis rendu compte que je n’avais pas de corps. Je n’étais qu’une espèce de conscience. Mais je me suis tout de suite acclimatée à ce nouvel espace», témoigne-t-elle. Quelque part dans les limbes, celle qui est, à l’époque, directrice commerciale, s’aperçoit alors que l’herbe est animée d’une conscience, bouge et l’attire…

«C’était quelque chose de très joyeux»

«C’est à ce moment-là que des êtres de lumières sont apparus. Je ne les connaissais pas. Il y en avait six petits et six plus grands comme des adultes avec leurs enfants. Ils avaient une forme humaine mais étaient une sorte de lumière blanche.» A ce moment-là, ces «êtres» ont commencé à glisser vers elle. «J’ai senti un amour extraordinaire de leur part. Il y avait des rires d’enfants. C’était comme quelque chose de très joyeux.»

Désincarcérée de sa voiture

Nous n’en saurons pas plus sur l’EMI de Nicole. Au moment où elle s’apprêtait à toucher ces «êtres de lumières», la femme de 35 ans s’est réveillée. «Je me suis retrouvée dans ma voiture. Un pompier me tenait la main et il me disait d’ouvrir les yeux. D’un seul coup, j’ai eu mal partout. Il faut dire que j’ai subi de multiples fractures et qu’il a fallu me désincarcérer de ma voiture.»

Complètement transformée

Pendant longtemps, Nicole a évité de parler de cette aventure. De peur d’être incomprise. D’être prise pour une illuminée. «Finalement, j’en ai parlé à ma mère. Elle m’a dit: ‘’Qu’est ce que c’est que ce charabia?’’» Pour autant, Nicole a été complètement transformée par ces trois, quatre minutes venues d’ailleurs. «J’étais très cartésienne dans mon métier. J’ai commencé par tout plaquer pour devenir sophrologue. Et puis, je me suis intéressée au chamanisme. J’ai voyagé beaucoup, rencontré des chamanes. Et aujourd’hui, je vis pleinement ma vie car je n’ai plus aucune peur de la mort.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Charlie Charlie Challenge, un projet marketing

Depuis quelques jours, des rumeurs entourant le Charlie Charlie Challenge ont vu le…

Le fantôme d’un enfant photographié au Pen-Y-Lan Hall

Une photo réalisée par une équipe de chasseurs de fantômes au Pen-Y-Lan Hall, laisserait paraître le…

Le Plaza Resort and Spa à Daytona Beach hanté par un fantôme

Il y a tout juste deux semaines, le Plaza Resort and Spa…

Un poltergeist éclate dans un restaurant Anglais

Depuis trois mois, un restaurant Anglais serait victime de phénomènes paranormaux. Sceptique ? Les…