La critique de Housebound

Parmi les agréables surprises cinématographiques de cette année, nous pouvons incontestablement citer Housebound, premier film du réalisateur néo-zélandais Gerard Johnstone…

Housebound raconte l’histoire de Kylie, jeune adolescente en rébellion, qui se voit dans l’obligation de retourner vivre chez sa mère après un braquage raté. Cependant, une mystérieuse présence semble la poursuivre, conduisant la jeune femme à enquêter avec un flic obsédé par le paranormal.

Dès les premières minutes, Housebound annonce la couleur : c’est une comédie devant laquelle nous allons avoir de bon four-rire, mais qui réserve aussi de bonnes scènes de frissons. Car c’est là toute la singularité de Housebound : son éternel basculement entre comédie et épouvante. Johnstone, à la perfection, joue avec les codes des films de maison hantée pour ensuite, en une fraction de seconde, se tourner vers la pure folie. Ainsi, grâce à certaines séquences proprement jubilatoires, le film réussi haut la main à maintenir un équilibre parfait entre humour et horreur.

Housebound est toutefois moins centré sur le côté gore dont certains films surjouent, mais se tourne du côté suspens, où l’horreur tapis dans le noir. D’ailleurs, force est de constater que l’intrigue, censée se dérouler en 2013, se déroule dans un décor plutôt vieillot, digne d’un film d’épouvante des années 80-90, à savoir un vieille demeure labyrinthique avec sa cave sombre et poussiéreuse.

Possédant un twist incroyable et de jolies fausses pistes, Housebound fait progressivement monter l’intérêt des spectateurs jusqu’à ce que le final tombe. Malgré quelques petites incohérences, le film reste une bonne réalisation qui a su mélanger les genres. Cependant, et au détriment d’une bonne réputation, le film de Gerard Johnstone n’a pas connu les honneurs d’une exploitation en salles, de la faute à sa sortie Direct to DVD, le 15 février dernier.

Bien au contraire de ce qu’on aurait pu penser aux premiers abords, Housebound est une véritable surprise. Grâce au mélange de genre (horreur-thriller-comédie), à l’intégration de personnages plus barrés les uns que les autres et aux rebondissements, ce film ne devrait pas vous ennuyer.

NOTE : 7/10

Fiche technique et bande-annonce de Housebound

Titre : Housebound
Réalisation : Gerard Johnstone
Acteurs : Morgana O’Reilly, Rima Te Wiata, Glen-Paul Waru, Cameron Rhodes, Ross Harper, Ryan Lampp
Genre : Horreur, comédie
Durée : 109 minutes
Date de sortie : 16 février 2015 en DVD

1 commentaire
  1. merci pour cet article, peut être un film à découvrir, il manque juste dans l’article, la fiche du film, l’année, le nom des acteurs, nationalité du film, merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Poltergeist : le remake aussi terrifiant que l’original ?

En 1982, sortait “Poltergeist”, un film d’horreur qui se concentrait sur une famille…

Amityville : The Awakening, un nouveau reboot

C’est désormais chose faite, le douzième Amityville arrive sur nos écrans, et le…

Top 10 des meilleurs films d’horreurs [Partie 2 ]

Psychose (1960) Interdit aux moins de 12 ans  ! Marion Crane en a…

Exists [Critique/Film 2014]

La critique d’Exists Coup de tonnerre sur la planète cinématographique ! Eduardo Sanchez, réalisateur du…